Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Les 5 sens

On a tous dû vous apprendre à l'école que l'être humain avait 5 sens que sont la vue, l'odorat, l'ouïe, le toucher et le goût. Sacrée vision archaïque. En effet, la question qui nous intéresse ici est ce qui nous permet de nous représenter nous et le monde qui nous entoure et d'en déterminer certaines spécificités. Le sens de "sens" (ha ha) est un canal de perception, c'est ce qui nous permet de ressentir des choses. La vue nous permet de déterminer la forme, l'allure/aspect d'un objet ou de nous même. L'ouïe permet de percevoir les sons environnants. Mais du coup, on a bien plus que 5 sens. Et sachez que les scientifiques sont tous d'accord la dessus. Là où ils le sont moins, c'est sur le nombre exacte. Une bonne partie en ont isolé 9, là où d'autres plaident pour 21. Ok mais quelles sont donc ces autres sens ? Je ne vais pas parler des 21 tant tout le monde n'est pas d'accord mais parlons des 4 autres.

Vous connaissez le toucher, il nécessite un contact. C'est nos récepteurs de pression qui permet de détecter et identifier ce qu'on touche. Pourtant, mettez la main au dessus d'une bougie. Vous ne touchez rien, et pourtant, vous sentez bel et bien quelque chose. De même, prenez un verre, vous serez capable de dire si on y met une boisson chaude ou froide alors que vous touchez le verre exactement de la même manière. Cela est grâce à la thermoception qui nous permet de détecter les variations de température. C'est notre 6e sens.

Prenez une pierre chaude de sauna. Vous la touchez, vous sentirez sa forme et avec la thermoception, vous sentirez même sa chaleur. Pourtant, est-ce suffisant pour décrire ce que vous ressentez à ce moment là ? La brûlure vous laissera-t-elle de marbre ? Je ne crois pas. Vous comprendrez que cela est mauvais pour vous grâce à une violente douleur envoyée par votre système nerveux au système central. La douleur est un formidable sens pour vous alerter où cela ne va pas correctement. Cela peut être externe (coupure, brûlure, électrocution ...) mais aussi interne (lésion, hémorragie interne, déboitage d'épaule, crise d'appendicite...). Ce sens qu'on appelle nociception ou sens algique n'est certainement pas le plus agréable mais c'est aussi celui qui nous sauve le plus la vie en nous alertant sur ce qui est bon pour nous. C'est notre 7e sens.

Mettez votre main gauche quelque part en l'air. Maintenant, fermez les yeux et tournez sur vous. Question, où est votre main gauche ? Question bête me direz-vous, elle est toujours dans la même position que vous l'avez mis au départ. Et vous avez raison. Toujours les yeux fermés, bougez votre main au hasard. Pourriez-vous la situer ? Bien sûr. Mais comment avez-vous fait pour la localiser dans un espace tridimensionnel sans avoir eu besoin de la voir ou la toucher avec d'autres membres pour bien sentir par pression tactile qu'elle est bien là ? Car votre corps est un tout et vous pouvez savoir où est chacun de ses éléments sans avoir à les ressentir de manière externe. Vous "sentez" où ils sont et pouvez les situer comme ça sans l'intervention des autres sens. C'est la magie de la proprioception. Autre test, déplacez vos mains au hasard en ayant les yeux fermés puis couvrez-vous la bouche des deux mains. Comment avez-vous su comment déplacer vos mains placées aléatoirement vers votre bouche ? C'est parce qu'instinctivement, grâce à la proprioception, vous savez parfaitement où sont placées vos mains et votre bouche et donc vous maitrisez le déplacement à faire sans l'intervention d'autres sens. C'est notre 8e sens. 

Vous skiez tranquillement puis vous tombez, vous roulez et comme dans les dessins-animés, vous entrainez la formation d'une boule de neige qui roule et s'agrandit de plus en plus avec vous dedans, agité dans tous les sens (haha). Enfin, la boule s'est arrêtée. Ouf. Maintenant, dites-moi, pouvez-vous me dire où est le haut et où est le bas? Bon ok, dans mon histoire, vous serez désorienté et vous aurez le tournis dans un premier temps. Mais vous prenez votre temps, vous vous calmez tranquillement dans la boule, vous arrivez à respirer, pas de panique,  vous vous remettez de vos émotions. Maintenant, où est le haut et le bas ? Eh bien, vous pouvez répondre. De même, lorsque vous faites des salto, vous sentez bien, la variation d'où est le haut et le bas par rapport à votre tête. Vous êtes même capable de savoir si vous descendez ou montez via les variations de pressions atmosphériques qui s'appliquent sur vous. C'est ce qui vous permet de garder l'équilibre, car vous êtes capable de sentir quand vous commencez à baisser et qu'il faut alors vous recentrer sur votre point d'équilibre (votre barycentre). Cette notion d'équilibre est gérée par votre oreille interne et d'avoir celle-ci ne marchant plus correctement est très handicapant, surtout pour vous déplacer. Ce sens de l'équilibre se nomme l'équilibrioception. C'est notre 9e sens.

Bah voilà, on les a tous fait. Mais j'aimerai nommé un dixième, discutable et discuté mais... vous est-il déjà arrivé d'avoir faim? Surement. Cela veut dire que vous êtes en manque d'énergie et qu'il faut vous ressourcer mais comment avez-vous été capable de savoir que votre estomac était vide ? Ce n'est pas le toucher car les aliments baignent dans de l'acide. Des scientifiques considèrent en effet la satiété comme un sens.

Tags : Idée reçuCorpsCuriosité

Åland, un territoire finlandais très suédois

Åland est une province de la Finlande bénéficiant de l'autonomie gouvernementale. C'est d'ailleurs la seule en Finlande. C'est un ensemble de 6 500 îles situés entre la Finlande et la Suède.  Et d'ailleurs, la langue officielle de Åland est le suédois qui est parlé à 90% et seulement 5% a le finnois en première langue (langue native). La culture est également  suédoise. Ils sont très proche de la Suède mais... ils sont finlandais. Pourquoi ? 

Parce que pendant des années et historiquement, les îles Åland sont suédoises. Elles ont fait partie du Royaume de Suède jusqu'en 1714 où, lors de la Grande Guerre du Nord, la Russie s'empare de la Finlande et des îles Åland. Cette situation d'occupation pousse la Suède à céder ces îles lors du traité de Fredrickshamn en 1809.  Les îles sont alors rattachées au Grand-Duché de Finlande. Lors de sa révolution russe en 1917, la Finlande retrouva son indépendance. Une guerre civile déchire toutefois le pays et les îles Åland en profitent pour réclamer leur rattachement à la Suède. La Finlande refusa et sous l'incitation du Royaume-Unis, saisit la Société des Nations (ancêtre de l'ONU) en 1921. Le 25 juin de la même année, la Société des Nations concéda le rattachement de Åland à la Finlande mais ce dernier a l'obligation de respecter et garantir aux habitants les spécificités locales telles la langue, la culture et les coutumes suédoises.   

Tags : SuèdeFinlandeCuriositéHistoire

Sechseläuten

Qu'est-ce que c'est que ce titre ? Eh bien, il s'agit d'une fête de Zurich en Suisse. C'est sûr que cela nous sort de notre dialecte usuel. Heureusement pour nous, le site de Zurich nous apprend comment le prononcer correctement en précisant que cela se dit « Sächsilüüte ». Cela va tout de suite mieux, non? Sinon, sachez que c'est la fête du printemps. C'est la célébration se déroulant le troisième lundi d'avril où l'on chasse l'hiver. Et pour faire cela...quoi de mieux que de faire cramer puis exploser une mascotte nommée Böögg et qui se trouve être un bonhomme de neige? 

Böögg est un bonhomme de neige de 3m40 avec une tête remplie de pétards que l'on met sur un bucher de 10m. On organise alors un défilé des corporations en tenues historiques escortées par des chevaliers et des fanfares ainsi qu'un défilé des enfants. Le soir, on met le feu et en fonction de la durée avant l'explosion, cela nous dira le temps qu'il fera l'été suivant. Moins de 6 minutes, c'est un grand soleil, de 6 à 10, c'est nuageux, de 10 à 15, la pluie et plus de 15, glacial. 

Tags : SuisseCroyanceTraditionCuriosité

La naissance des services secrets allemands

Reinhard Gehlen est un général de brigade allemand en charge du front de l'Est. Lui et Hitler eurent des échanges plutôt....tendus sur la situation de perdition de l'Allemagne face à l'armée soviétique. Tellement qu'il fut démis de ses fonctions le 9 avril 1945. Il n'a pas vraiment aimé, un bon nazi comme lui. Mais il avait le sens des réalités. L'URSS allait battre l'Allemagne, il le savait et c'est ce qui agaçait Hitler. Il ne faudra pas longtemps pour que les occidentaux se liguent alors contre ce régime soviétique expantionniste.  Sentant le mauvais coup, il avait demandé à ses services de copier l'ensemble des informations que le renseignement militaire allemand avait sur l'URSS et de le cacher dans un coffre en Bavière. Accompagné de Wessel et Baun, deux autres nazis du renseignement militaire, ils se rendirent aux soldats américains. 

Là-bas, ils proposent de leur fournir des informations précieuses sur les forces soviétiques. Eisenhower refusait toutefois toute forme de coopération avec les allemands. Cependant, ils attirent l'attention du général Edwin Sibert qui en référa au ministre de la guerre. Sous sa protection, Gehlen livrait l'emplacement du coffre et fit un compte rendu de ce qu'il savait à l'OSS (le service de renseignement militaire américain, la CIA n'existant pas encore). Il est finalement envoyé à Fort Hunt en Virginie pour des interrogatoires et pour écrire un manuel sur les tactiques soviétiques, pour préparer les soldats américains. En secret se fomente un plan. En juillet 1946, Gehlen et ses camarades sont libérés comme "prisonnier de guerre" (guerre venant d'être terminé) et sont donc renvoyés en Allemagne de l'Ouest. Avec Baun, ils vont remettre sur pied tout un réseau d'espionnage et de renseignement, composé essentiellement d'anciens nazis du renseignement que connaissaient les deux compères. De là, ils allaient espionner les militaires communistes pour le compte des américains. Une fois le réseau en place, Gehlen écarta Baun pour rester le seul homme fort et indispensable. Le réseau se fera d'ailleurs appeler par les américains le réseau Gehlen. Bien sûr, tout cela est tenu secret. Il serait extrêmement mal vu que les US fassent appel à des nazis pour espionner l'URSS. Créé en 1947, la CIA s'associa en 1949 avec le réseau Gehlen et le réseau dut alors élargir son champ d'action pour espionner non plus juste les militaires mais également l'économie, les politiques soviétiques. Le réseau Gehlen était tellement important qu'ils étaient la source de 70% des renseignements américains sur l'URSS.

En octobre 1956, le gouvernement Ouest Allemand (la RFA) voulut se doter d'un service de renseignement propre. Les USA y virent une formidable occasion de légitimer le réseau Gehlen et se débarasser du risque de voir leur association découverte. Les USA proposèrent alors de transformer le réseau Gehlen pour qu'ils deviennent le Bundesnachrichtendienst (BND pour les intimes) qui allaient devenir le service de renseignement de l'Allemagne de l'Ouest puis à la chute du mur, de l'Allemagne tout court. 

Les services secrets allemands, toujours en place aujourd'hui, sont donc issus de réseaux d'anciens nazis construit et financé par les US pour espionner les russes...C'est du jolie. 

Tags : AllemagneCuriositéHistoire

La Grande Guerre des émeus

Après la 1ère Guerre Mondiale, bons nombres d'ex-combattants australiens et de vétérans anglais sont de retour en Australie et se convertissent dans l'agriculture pour mener une vie paisible à cultiver des légumes. 1932, la crise économique se profile sur la grande île et l'agriculture devint ainsi un secteur essentiel. L'Australie avait alors tout pour s'en sortir mais vint un événement terrible qui rappela alors aux autochtones qui étaient le patron.... La Nature n'est pas facile avec les australiens et voilà que dans les 20 000 émeus pullulent dans les régions agricoles après leurs migrations. Les émeus sont des sortes d'autruches, ce sont de grands oiseaux coureurs. Et ces salopiauds mangent les graines et les légumes des champs ! Les fermiers ont bien tenté de les chasser mais...c'est que ça court vite, ces sales bêtes... Que faire ? Hé bien, appeler l'armée, bien sûr :D . 

Le Ministre de la Défense prit le problème très au sérieux et déclara la guerre aux émeus. Il proposa de mettre à disposition des hommes et des engins mitrailleurs et des mitraillettes dans cette guerre sans merci contre le volatile. Par contre, seuls les militaires sont autorisés à tirer et les fermiers doivent prendre en charge le logement, déplacement, nourriture et les frais de munitions. Octobre 1932, la guerre était ouverte. Plus de 10 000 balles furent tirés, des pièges et des embuscades ont été entreprises, des battus ont été organisées, tous ça par les militaires de la 17ème batterie lourde de l'artillerie royale australienne, sous le commandement du Major G.P.W. Meredith.... C'est du sérieux... Mais les volatiles...sont craintifs et ne se laissent pas approcher comme ça (et vous ai-je dit qu'ils couraient vite ? ). Ainsi, ils étaient souvent hors de portés et s'ils en touchaient un, les autres avaient largement eu le temps de fuir. Pire, ils sont résistants, il faut dans les 10 balles pour qu'ils s'arrêtent et meurent enfin. Ainsi, un mois après, novembre 1932, les rapports font états soit de 50 soit d'un nombre entre 200 et 500 émeus tués...soit très peu sur les 20 000 que je vous avais annoncé au début. Les députés s'emparèrent du sujet et vit en cela une immense perte d'argents et mis fin le 8 novembre  à la "Grande Guerre des émeus" comme l'appelle les journaux par la défaite des australiens...Meredith déclara fièrement dans son rapport qu'aucun homme ne fut mort ou blessé durant cette guerre... ouf...

Pensez-vous que l'on aurait compris la leçon? Non. Car les émeus continuèrent à dévaster les cultures. Les fermiers gueulèrent encore alors le premier ministre autorisa le 13 novembre 1932 le ministre de la Défense à refaire un essai et devra convaincre le sénat de l'utilité de son action. Cette fois, il allait utiliser la manière forte et finalement 1 000 émeus furent tués jusqu'au 10 décembre... Ce n'est toujours pas ça et surtout, entre temps, les émeus continuent de se reproduire... Donc on remit fin à l'intervention militaire. Cela n'empêcha pas les paysans de redemander à faire la guerre aux émeus en 1934, 1943 et 1948 mais le gouvernement refusa. Plus jamais on ne refera la guerre aux émeus. Par contre, on mit des primes pour tous ceux qui en tuaient, histoire de pousser les chasseurs à s'en occuper. Mais l'armée, c'était terminé. Ils avaient assez donné.

Ne sous-estimez jamais un émeu.

Tags : AnimalAustralieCuriosité

La franchise universitaire

Il existe des lieux où les forces de l'ordre ne peuvent se rendre comme ça, pour le plaisir. Je ne parle pas de quartiers chauds et évités, mais bien de réels exceptions prévues par le cadre légal. La première qui doit vous venir en tête est le cas des consulats et des ambassades. Bien que n'ayant pas l'extraterritorialité, ces dernières sont protégés par la Convention de Vienne et interdit tout intervention des forces de l'ordre sans l'accord préalable du pays par la voix de l'ambassadeur, du ministre des affaires étrangères ou du président du pays de l'ambassade. Mais il y a d'autres cas, comme notamment les universités. Hé oui, sachez que la police ne peut pas intervenir comme ça dans les universités, c'est ce qu'on appelle la franchise universitaire.

La franchise universitaire est un droit moyenâgeux où l'Université était entre les mains de l'Église et donc échappant aux contrôles de l'État. Depuis elle conserve ce droit, comme en atteste l'article L712-2 du code de l'éducation où le président d'université est le seul autorisé à y faire respecter l'ordre. La police ne peut rentrer qu'avec son aval sauf réquisition du Parquet et flagrant délit (il y a un meurtre sous leurs yeux, ils ne vont pas dire "attend, on appelle le président d'abord" ). Tout ce qui est à l'université et donc la cité universitaire est sous l'autorité exclusive du président d'université. Ce dernier est libre de faire appel aux forces de l'ordre mais sans son aval et sans ordre du Parquet, la police n'y rentre pas. 

Attention toutefois, les résidences universitaires sont sous l'égide du CROUS qui ne dépend pas de l'université mais de l'Etat donc la police peut y rentrer comme elle veut.

Tags : LégislationCuriositéIdée reçue

Les étudiants ont-ils le droit de grève ?

Vous avez pu entendre ici ou là que les étudiants faisaient grève. En fait, non. Que dit la loi ? L'alinéa 7 du préambule de la Constitution de la IVe République, reconnu par la décision Liberté d'association rendue le 16 juillet 1971 par le Conseil constitutionnel, énonce que "Le droit de grève s'exerce dans le cadre des lois qui le réglementent." Or le droit de grève dépend du code du Travail. C'est donc un droit réservé aux travailleurs.

Toutefois, l'article un de la Charte de Grenoble de 1946 réalisée par l'UNEF (Union nationale des étudiants de France), charte fondatrice du syndicalisme étudiant, stipule que "L’étudiant est un jeune travailleur intellectuel.". Donc, si on suit cette vision, ils sont travailleurs et donc ont un droit de grève. Mais j'ai envie de dire, ce n'est que la charte de l'UNEF, who cares?  Mais continuons la réflexion car ce n'est pas si simple. 

Il faut 3 conditions pour avoir le droit de faire une grève: un arrêt total du travail, une concertation des salariés (donc une volonté commune) et des revendications professionnelles. Or ils n'ont pas de salaire et ils n'ont pas de revendications professionnelles au sens strict du terme. Personnellement, je dirais même que vu qu'on paie, on est plus un client et l'école serait un fournisseur. Mais on se moque bien de ce que je pense. Mais cela ne change rien qu'ils ne remplissent pas les 3 point. De facto, les étudiants n'ont pas le droit de grève.

Donc les grandes actions étudiantes qu'on a pu voir par le passé étaient-elle illégales? Non, attention, c'est un point de vocabulaire que je fais ici. C'est tout à fait légal, mais c'est un mouvement étudiant, tout comme on parle de mouvement social ou mouvement ouvrier... et non une grève étudiante. Ainsi, mai 68 était un mouvement étudiant contestataire, mais on ne peut pas parler de grève. Tout comme un retraité n'a pas le droit de grève. Ils ont usé de leur droit à manifester, voilà tout.

Tags : LégislationCuriositéIdée reçue

Le bilby de Pâques

Connaissez-vous le bilby, aussi appelé macrotis ? C'est un marsupial de l'ordre des bandicoots avec un long museau et de longues oreilles. C'est l'animal que vous voyez sur la photo de l'article. Mignon, n'est-ce pas ? C'est une espèce endémique de l'Australie, on en trouve que là-bas. À dire vrai, il y avait à l'origine deux espèce de bilbies mais l'une des espèces, le petit bilby, fut considérée comme éteinte en 1950. La survivante et celle dont je vous parle est également menacée mais est toujours présente. Comment faire pour la protéger ? 

Pour protéger une espèce, il faut de l'argent pour soutenir l'action des associations et du gouvernement. Et pour cela, il faut l'engouement du public et le soutien populaire pour faire des récoltes et changer les mentalités. En 1968, Rose-Marie Dusting écrit "Billy the Aussie Easter Bilby", soit en français, Billy, le bilby de Pâques. En 1991, la foundation for rabbit-free Australia reprend l'idée du Bilby de Pâques pour faire une grosse campagne de sensibilisation sur le bilby et les dommages environnementaux causées par les lapins sauvages qui impactent les bilbies. L'idée est de remplacer les lapins de l'iconographie de Pâques par des bilbies. Depuis de nombreuses enseignes se sont mis à faire des bilbies en chocolat et font des dons issus de leurs ventes à des associations de protection du bilby.

C'est ainsi qu'en Australie, on parle du bilby de Pâques plutôt que du traditionnel lapin de Pâques.

Tags : TraditionCuriositéAustralieAnimal

À quoi ressemblait Bouddha ?

J'ai une question pour vous : à quoi ressemble un intellectuel ? Mieux à quoi ressemble un artiste ? Plus proche de là où je veux vous emmenez : à quoi ressemble un prophète ? Sans tomber dans les clichés et la caricature, c'est assez compliqué de répondre car ce sont des appellations génériques portées par de bien diverses personnes. Sachez qu'il en va de même pour Bouddha. En effet, celui-ci est un terme sanskrit signifiant "éveillé". Il est utilisé pour désigner une personne qui a atteint le Nirvana, c'est-à-dire un état d'illumination.

Dans le bouddhisme, lorsqu'on parle du Bouddha, on parle du Bouddha historique et celui qui occupe une place prépondérante, c'est-à-dire Siddharta Gautama. Ce brave homme était un riche et privilégié prince indien ayant vécu 500 ans avant J.-C. . Cependant, il décida de renoncer à toutes ses richesses et avantages pour se concentrer à la quête spirituelle du Nirvana. D'une rare dévotion, elle entama une ascète religieuse qui le rendit maigre comme un os. Puis il arrêta cela pour se concentrer sur la voie de la méditation. Il resta néanmoins mince et squelettique. 

Pourtant, vous avez surement du déjà voir un gros Bouddha jovial. C'est un autre Bouddha, nommé Bouddha rieur, qui nous vient d'un moine chinois du Xe siècle après J.-C. Il était réputé pour être adorable avec les enfants et leur réparaient leurs jouets. En Chine, la ventre est le siège de l'âme et avoir un gros ventre était le symbole d'une immense bonté, d'où son immense bedon. 

Tags : CroyanceIdée reçueCuriosité

Se débarrasser des moustiques

Les beaux jours arrivent et on ouvre les fenêtres à cause de la chaleur.  La nuit arrive et c'est là qu'on regarde notre action de journée quand on entend ce bourdonnement près de nos oreilles. Un moustique est là, prêt à nous piquer. Comment s'en débarrasser ? On met sa chambre dans le noir et on allume le couloir pour que la lumière l'attire ? On met un morceau de citronnelle ? 

Et si je vous disais que rien de cela marche, en réalité ? Les moustiques ne sont pas attirés par la lumière mais par la chaleur, le CO2  et l'acide lactique. Pas de chance, nous avons un corps chaud qui rejette du CO2 par la respiration et possède du CO2 et de l'acide lactique dans sa transpiration. D'ailleurs, si une personne attire les moustiques beaucoup plus qu'une autre, c'est surement car cette personne a transpiré davantage. Donc la lumière ne sert à rien, quid de la citronnelle ? Effectivement la citronnelle contient du citronnellol et du géraniol qui sont des répulsifs naturels des moustiques. Cependant, cela n'a qu'un effet temporaire. Et si le moustique est enfermé dans la pièce avec vous, au bout d'un moment, la pièce entière va être embaumée donc il n'aura aucune raison de rester dans le coin opposé de la pièce et viendra quand même vous piquer. Si vous voulez vous débarrasser des moustiques, les autorités sanitaires recommandent 4 molécules : le DEET, l’IR3535, la Picaridine et le PMDRBO. Utilisez des sprays contenant l'une d'entre elles.

Tags : AnimalIdée reçue