Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Pourquoi le Diable a-t-il des cornes ?

Si je vous demandais de me représenter le diable que me décrieriez-vous ? Un être rouge avec des cornes, potentiellement une fourche, une queue en forme de diablotin et pourquoi pas, des jambes de bouc.  Parfois, on le représente carrément avec une tête de bouc. Pourquoi cette forme ? Je veux dire, c'est un ange déchu. Dans la représentation artistique, on a fait des anges à la forme humanoïde avec des ailes. On peut très bien faire un homme avec des longs ongles, des dents acérées, des ailes en charpies. D'ailleurs, il est arrivé qu'on le représente comme ça. On l'a même mis en spectre ou avec des écailles de serpent. Mais pourquoi c'est l'iconographie cornue qui est resté? 

Pour cela, il faut remonter au IIe et IIIe siècle après J.C. La chrétienté se propage de plus en plus en Europe. Il s'installe sans trop de problème dans le milieu aristocratique, les lettrés et la noblesse de l'époque. Par contre, ce n'est pas la même pour les terres rurales. Ceux-ci restent païens et pratiquent des rites tiers. Changer les pratiques et de foi, cela ne s'impose pas par la loi. C'est plus une guerre de popularité et la chrétienté ne va pas se gêner pour mettre au ban les mythes tiers. Parmi les paysans, une figure forte était celle de Pan, personnage de la mythologie grecque, divinité de la Nature et protecteur des bergers et des troupeaux. On comprend aisément pourquoi ils clament ses louanges. Pan est un être mi-homme, mi-bouc à l'image des satyres et a donc des cornes (entre autres). 

Il fallait endiguer cette croyance. Et pour cela quoi de mieux que de faire revêtir les attributs de Pan à l'être qui incarne le Mal absolu? C'est pour cela que l'on fit du diable un être mi-homme, mi-bouc avec des cornes.  Evidemment, il y eut même par la suite des représentations artistiques assez différentes comme le diable de Dante Alighieri. Mais la représentation avec les attribues de Pan reste la plus ancrée. Le rouge est venu par la suite pour rappeler les flammes de l'enfer. 

Tags : CuriositéCroyanceOrigine