Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

La vente à perte, interdite en France ?

Allons, on sait tous que la vente à perte est interdite en France ! Il suffit de lire l'article L442-2 du Code de Commerce pour s'en convaincre. Alors certes, pour les grossistes, ils peuvent se permettre jusqu'à 10% de perte via le taux Sarkozy et son coefficient sur le prix d'achat effectif de 0.9. Mais ce n'est qu'un détail anecdotique. In fine, pour les marchands qui ont affaire avec des clients finaux, c'est strictement interdit !

Ho ho, s'il y a bien un truc que m'a appris mes cours juridiques, c'est qu'il y a la loi générale, ici l'article L442-2....et les exceptions, je nommes ici l'article  L442-4 du même Code. Celui-ci énonce que la vente à perte est autorisée dans les cas suivants: 

Cela fait quand même pas mal d'exceptions pour un truc strictement interdit. 

Tags : LégislationCuriositéIdée reçueFrance