Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Les étudiants ont-ils le droit de grève ?

Vous avez pu entendre ici ou là que les étudiants faisaient grève. En fait, non. Que dit la loi ? L'alinéa 7 du préambule de la Constitution de la IVe République, reconnu par la décision Liberté d'association rendue le 16 juillet 1971 par le Conseil constitutionnel, énonce que "Le droit de grève s'exerce dans le cadre des lois qui le réglementent." Or le droit de grève dépend du code du Travail. C'est donc un droit réservé aux travailleurs.

Toutefois, l'article un de la Charte de Grenoble de 1946 réalisée par l'UNEF (Union nationale des étudiants de France), charte fondatrice du syndicalisme étudiant, stipule que "L’étudiant est un jeune travailleur intellectuel.". Donc, si on suit cette vision, ils sont travailleurs et donc ont un droit de grève. Mais j'ai envie de dire, ce n'est que la charte de l'UNEF, who cares?  Mais continuons la réflexion car ce n'est pas si simple. 

Il faut 3 conditions pour avoir le droit de faire une grève: un arrêt total du travail, une concertation des salariés (donc une volonté commune) et des revendications professionnelles. Or ils n'ont pas de salaire et ils n'ont pas de revendications professionnelles au sens strict du terme. Personnellement, je dirais même que vu qu'on paie, on est plus un client et l'école serait un fournisseur. Mais on se moque bien de ce que je pense. Mais cela ne change rien qu'ils ne remplissent pas les 3 point. De facto, les étudiants n'ont pas le droit de grève.

Donc les grandes actions étudiantes qu'on a pu voir par le passé étaient-elle illégales? Non, attention, c'est un point de vocabulaire que je fais ici. C'est tout à fait légal, mais c'est un mouvement étudiant, tout comme on parle de mouvement social ou mouvement ouvrier... et non une grève étudiante. Ainsi, mai 68 était un mouvement étudiant contestataire, mais on ne peut pas parler de grève. Tout comme un retraité n'a pas le droit de grève. Ils ont usé de leur droit à manifester, voilà tout.

Tags : LégislationCuriositéIdée reçue