Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Pourquoi dit-on 'attraper froid' ?

"Prend un truc chaud, tu vas attraper froid", "Couvre-toi, tu vas prendre froid". Ces remarques généralement bienveillantes, visant à nous prémunir des maladies, m'interloquent. Car on sait très bien que les maladies comme la grippe et le rhume sont dues soit à des bactéries, soit à des virus. Si je reste dans une chambre froide stérilisée, je vais clairement me les geler mais je ne tomberai pas malade pour autant. Ce n'est pas la température qui fait que nous sommes malade, c'est donc absurde de continuer à utiliser ces expressions venues d'un autre temps où la médecine n'était pas aussi évoluée qu'aujourd'hui ! 

Pas si vite mon jeune ami ! Le froid n'est pas ce qui nous rend malade, c'est vrai. Et même si nos ancêtres manquaient des connaissances médicales nécessaires, ils avaient quand même remarqué une recrudescence de rhumes / grippes ... en période hivernale et donc en période de froid. La question est donc légitime : le froid contribue-t-il à nous rendre malade ? Il peut ne pas en être la cause principale, car ce n'est pas lui qui donne la maladie certes, mais c'est peut-être lui qui met en place l'environnement adéquat pour qu'on tombe malade. Dans une expérience retracée dans "Exposure to cold environment and rhinovirus common cold. Failure to demonstrate effect." par R. Gordon Douglas Jr., Keith M. Lindgren, et Robert B. Couch, en 1968, on mit un virus dans les narines de volontaires et on les mit pendant une demi-heure soit dans une pièce à 4°C en sous-vêtement, soit dans une pièce à 10°C avec une laine soit dans un bain chaud de 32°C. Le virus s'est propagé de la même façon et de la même vitesse. Le froid n'a donc pas d'effet sur notre système immunitaire. Donc c'est bon, le froid n'y est pour rien  ? 

He bien...si, il y est pour quelque chose. Le froid prolonge la durée de vie de ces maudits virus et bactéries. Sensible à la chaleur, ces derniers vivent plus longtemps dans le froid et ont donc plus de chance de nous infecter. Dans le froid, sur surface inerte ou sur des goutes d'humidités, ils peuvent rester infectieux des dizaines d'heures durant comme l'a démontré G. J. Harper dans son étude "Airborne micro-organisms: survival tests with four viruses". Donc le froid contribue bel et bien à nous rendre malade en permettant aux virus et bactéries dans l'air de rester infectieux bien plus longtemps qu'en pleine chaleur. Donc il n'est pas incorrect de prévenir quand il faut froid. 

Tags : ExpressionFrançais