Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

César, un empereur romain ?

Si je vous parle de l'Empire romain, à quel personnage illustre pensez-vous ? Si vous me répondez  Jules César, je suis navré de vous apprendre que César n'a pas connu l'Empire Romain. Genre César n'était pas avec les romains ?! Si, bien sûr que si mais à l'époque de Jules César et pendant toute sa vie, il n'a connu qu'une seule et unique organisation : la République romaine. La devise de la République est Senatus Populusque Romanus (SPQR), « le Sénat et le peuple romain ». Cela résume grossièrement l'organisation, on a le peuple et le Sénat (évidemment en vrai, c'est plus complexe avec les magistrats, les comices mais ce n'est pas l'objet du jour). C'est une république, les gens y sont élus et le pouvoir n'est pas détenu par une seule personne toute puissante. Ainsi, il n'y avait pas encore d'empereur et César ne pouvait donc que très difficilement en être un. Ce n'est que bien après sa mort, que la République romaine deviendra l'Empire romain avec l'empereur Auguste (qui n'est autre que Octave, le petit neveu et fils adoptifs de Jules César).

Pourtant, me direz-vous, Jules César avait bien le titre d'Imperator. Et vous avez raison ! Sauf que sous la République romaine, l'imperator est un titre militaire équivalent à général en chef. Jules César était donc chef des armées et pas empereur. Il était toujours assujetti au Sénat. Mais, rétorquerez-vous, il avait bien tous les pouvoirs fut un temps. En effet, car il fut également Dictateur. Le Dictateur est un magistrat exceptionnel qui détient les pleins pouvoirs en périodes de crise (typiquement en cas d'urgence militaire, lors de guerre...), cela reste toutefois une fonction temporaire qui historiquement ne dépassait pas 6 mois mais qui à l'époque de César, était au gré du peuple et du Sénat. Il occupa ce rôle à diverses occasions et à la fin de sa vie, il avait une telle concentration de titres, de privilèges et de pouvoir qu'il était assimilable à un empereur. Il n'en restait toutefois pas un et le Sénat ne tarda pas à le lui rappeler lorsque les conjurés l'assassinèrent lors des Ides de Mars, au début de la réunion du Sénat.

Tags : Idée reçueHistoireCuriositéLégislation