Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Des bonbons ou un sort / trick or treat

Halloween...Savez-vous d'où vient son nom ? C'est une déformation de All Hallows' Eve, soit, la veille de la Toussaint. Et qu'y a-t-il après la Toussaint ? La fête des morts qui se déroule le 2 novembre. Ces deux jours sont donc une période de recueillement et de réunions familiales pour tous les catholiques et orthodoxes du monde (les protestants ne pratiquant pas le culte des saints). Et cela nécessite quelques préparations, notamment les grands repas, qui devaient être prêt en amont. On faisait notamment des Soul-Cakes, littéralement, des gâteaux d'âme, des sortes de pates à sels avec une forme de croix dessus censé représenté l'âme d'un défunt.

Au Moyen-Âge, en Angleterre, profitant de cette période appelant à la charité chrétienne, des médiants, des démunis et des enfants venaient faire la manche et quémander de quoi manger en échange de prières pour leurs défunts et l'âme du généreux donateurs et ceux qui lui sont chers ou faisait une petite chorale. Très vite, il est devenu une tradition de donner un soul-cake aux pauvres et aux enfants qui venaient. La pratique perdure jusque dans les années 1930 et se pratique encore toujours dans certains pays comme le Portugal où cela s'appelle Pão-por-Deus. Lorsque les irlandais transmirent la fête dans l'Amérique du Nord lors de la grande vague migratoire suivant la Famine de 1845/1850, il eut un mélange des genres. Au final, l'Histoire ne gardera que le don à des enfants. Avec l'ambiance d'Halloween avec le surnaturel. On enregistre pour la première fois au Canada, dans l'Ontario, en 1911 une référence au fameux "trick or treat" iconique qui se propageant dans les État-Unis. Lors de son regain de popularité en Europe, on le reprit, notamment en France par le "Des bonbons ou un sort".

C'est donc à la base un acte de charité chrétien qui donna lieu à cette tradition de "Des bonbons ou un sort" et non une tradition irlandaise comme on pourrait le penser.

Tags : ExpressionOrigineTraditionCroyanceCuriosité