Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

D'où vient la Toussaint ?

Pour les celtiques et gaélique, l'année était découpé en deux saisons, la saison claire (les beaux jours avec  l'été) et la saison sombre (les jours rudes avec l'hiver). L'année commençait par la saison sombre et débutait donc par le mois de novembre que l'on appelait Samain. Ainsi, au alentour du 1er novembre était célébrée une des 4 grandes fêtes religieuses celtiques, nommé à juste titre Samain, durant une semaine. Placé sous l'égide des druides, cette semaine était vu comme une période hors du temps, n'étant ni de l'année précédente ni de la suivante où toute activité cessait et où l'on faisait des banquets rituels et d'autres festivités. Cette période charnière était vu comme étant un moment où nous sommes le plus proche de l'Autre Monde, le monde des dieux, le Sidh. De nombreux événements surnaturels pouvaient survenir et c'est ce qui donna Halloween. 

C'est une belle festivité qui n'a hélas qu'un défaut, elle est païenne et ça, l'Église Catholique Romain n'aime pas du tout. Elle souhaite convertir tout le monde à sa religion et afin de faciliter son assimilation, elle utilise une stratégie qui a fait ses preuves, mélanger les genres pour que petit à petit, on efface totalement le mythe original. Il se trouve que le 13 mai 610, le pape Boniface IV avait créé une célébration visant à honorer tous les martyrs chrétiens et avait transformé le Panthéon de Rome en l'église Sainte Marie et ses martyrs. Depuis, tous les 13 mai, on honorait les martyrs chrétiens et ce ne fut qu'au VIIIe siècle que la célébration fut étendus à tous les saints par le pape Grégroire III. Certains pensent que c'est à ce moment que l'on bascula au 1er novembre mais rien ne nous le garantit. Pour contrecarrer la fête du Samain, Grégoire IV décide d'en faire une fête célébrée dans toute la chrétienté et fixa officiellement son jour le 1er novembre. C'est sous ces recommandations  que Louis Le Pieux l'instaura dans tout l'empire carolingien et devient un jour férié. Lors de la Révolution, dans le mouvement anticlérical, on supprima ce jour férié qui sera rétabli par Napoléon suite au Concordat de 1802. Ce n'est qu'en 1914 que cela devient sous Pie XI, une fête d'obligation.

Tags : CuriositéHistoireReligionOrigine