Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Faire craquer ses doigts donne-t-il de l'arthrose ?

On connait sûrement tous dans notre entourage une personne qui ne supporte pas que l'on se fasse craquer les doigts ou tout autre articulation. Alors que l'on s'étire et que nos articulations font ce bruit si significatif, cette personne proteste et on les entend parfois dire que ça déforme nos doigts, augmente le risque d'arthrose. Est-ce juste une pitoyable excuse inventée pour nous faire cesser ce comportement ou cela repose-t-il sur des conséquences nocives avérées pour notre corps ? 

Vous le savez sûrement, notre corps est articulé. On peut faire pivoté certains de nos os les uns par rapport aux autres. Si ces derniers étaient fixés physiquement par un pivot, il y a un fort risque de frictions, de frottements qui causeraient usure, érosion, bref dégradation. Heureusement, la Nature est bien faite, les extrémités des os sont en cartilage plus flexibles et aptes à subir les chocs. Mais ce n'est pas tout, car bien que plus mou, ils peuvent quand même s'éroder. Pour limiter au maximum les frictions, notre corps ajoute un lubrifiant naturel qu'on appelle le liquide synovial. Ce liquide est sécrété par la membrane synoviale qui recouvre la zone d'articulation. Les articulations baignent dans ce liquide. Outre son rôle de lubrifiant, il assure l'apport en nutriments des cartilages, ces dernières étant dépourvus de vaisseaux sanguins. Et ces nutriments, ils viennent d'où ? Des vaisseaux sanguins de la membrane synoviale, autrement dit, du sang. Et que transportons également dans le sang ? De l'oxygène et du CO2 ! Du coup, on trouve des poches de gaz dans le liquide synovial. Quand on s'étire, on fait éclater ses bulles et c'est de là que vient cet éclatement que l'on entend. 

Est-ce une mauvaise chose que d'éclater ces bulles ? Pas du tout. Ce n'est ni bon, ni mauvais, cela ne change rien. L'oxygène et le CO2 sont toujours là, ils n'ont pas miraculeusement disparu. Ils s'étaient agglutinés pour former une bulle, vous avez fait voler en éclat cet amas mais ils sont toujours dans le liquide, juste davantage séparés. D'ailleurs, ils se reformeront jusqu'à ce qu'elles remplissent leur rôle. Cela n'a donc strictement aucun impact. Le docteur Donald Ungery fit craquer les doigts de sa main gauche 2 fois par jour et ne faisait jamais craquer sa main droite pendant plus de 50 ans. Il étudia ensuite ses mains et ne nota aucune différence. D'autres travaux de 2011 viennent corroborer ces résultats. Non, faire craquer ses doigts ne les déforme pas ni n'augmente le risque d'arthrose. 

Tags : CuriositéIdée reçueMédecine