Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Pourquoi a-t-on la peau fripée lorsque l'on reste longtemps dans l'eau?

Vous l'avez surement remarqué, après un bon bain ou une bonne douche, vos extrémités que cela soit doigts ou pieds deviennent fripées. On s'y est habitué et ça ne nous surprend plus. Et pourtant, c'est une très bonne question. Pourquoi nos doigts deviennent fripés lorsqu'on reste longtemps dans l'eau ?

Notre peau est composée de 3 couches, l'épiderme, le derme et l'hypoderme. La première couche, l'épiderme, a sur sa base des kératinocytes. Ces dernières sécrètent une protéine nommée la kératine qui s'accroche les unes aux autres pour former des fibres qui sont insolubles dans l'eau. Cette kératine qui forme du coup une bonne partie de notre épiderme est ce qui rend notre peau imperméable. Mais faut s'intéresser à comment celle-ci marche. Elle absorbe l'eau, ce qui la fait gonfler, ce qui ne laisse plus d'espace à l'eau pour passer. Paf, imperméable. Sauf que sa surface sur laquelle elle repose (le derme) ne bouge pas ni ne grossit. Ainsi, si la kératine grossit, elle va occuper plus de place sur une surface identique, elle va donc naturellement se cabosser et c'est ce qui donne nos rides sur les doigts.

De même, d'après une étude de chercheurs britanniques, le système nerveux enverrait lors d'une exposition prolongée à l'eau un signal pour réduire le volume des vaisseaux sanguins (pour qu'ils se contractent et occupent donc moins de places). Cela réduirait la surface de nos extrémités et accentuerait ainsi les plis de la peau dus à l'effet précédemment cité. Cela serait un dispositif naturel pour avoir une meilleure adhérence dans les milieux aqueux. 

Tags : CuriositéCorps humain