Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Avenue et boulevard

Yves Montand chantait :"J'aime flâner sur les grands boulevards. Y a tant de choses, tant de choses, tant de choses à voir." Mais encore faut-il savoir reconnaitre un boulevard.  Venant du néerlandais "bolwerk" qui se traduit par bastion/rempart, le boulevard était les remparts et places fortes qui entouraient la capitale. Louis XIV préféra les enlever pour en faire de grandes routes pavés et arborés cerclant la capitale. Cela devint très vite le lieu de promenade préféré des parisiens. Le nom subsista malgré tout et ces grandes rues arborées qui faisaient la bordure des villes et bouclaient prirent le nom de boulevard. 

Mais les avenues sont aussi de grandes rues arborées. Quelle est la différence ? Éh bien, les avenues ne font pas le tour de la ville, elles sont rectilignes. Participe passé du verbe avenir, synonyme d'arriver en ancien français (et qui donnera advenir en français moderne), les avenues sont des chemins par laquelle on arrive quelque part, à l'entrée de quelque chose. La route entre les murailles et l'entrée d'un château ou monastère s'appelait ainsi une avenue. Une avenue est donc une grande rue arborée menant à l'entrée d'un endroit. Ainsi, l'avenue de l'Opéra emmène où ? A l'entrée de l'Opéra o/ . Vous avez compris.

Tags : Étymologie