Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Se marier avec un mort

Est-il possible d'épouser la sœur de sa veuve ? La réponse est non, car si c'est votre veuve, c'est que vous, vous êtes mort. Petite énigme sympathique en soirée mais la réalité est-elle si simple? Serait-il possible de se marier avec un mort ? Le mariage est l'union de deux individus. Encore faut-il avoir une personnalité juridique pour pouvoir contracter un contrat. Or, on perd celle-ci à notre mort. Il n'est alors pas possible de se marier avec un mort. Cela est la théorie où tout va bien mais c'est rarement le cas.

Que faire quand un couple veut s'unir mais l'un des deux est militaire, est envoyé en mission et meurt pour la France ? Il a servi la France et tout ce que cela a fait est de l'empêcher de s'unir de son être aimé. Que faire lorsqu'un couple veut s'unir car la femme est enceinte et ne veulent pas d'un bâtard mais le père meurt entre temps? Pour pallier ces problèmes, on a fait l'article 171 du Code Civil: 

"Le Président de la République peut, pour des motifs graves, autoriser la célébration du mariage en cas de décès de l'un des futurs époux, dès lors qu'une réunion suffisante de faits établit sans équivoque son consentement.

Dans ce cas, les effets du mariage remontent à la date du jour précédant celui du décès de l'époux.

Toutefois, ce mariage n'entraîne aucun droit de succession ab intestat au profit de l'époux survivant et aucun régime matrimonial n'est réputé avoir existé entre les époux."

Autrement dit, il est possible de faire un retro-mariage (un mariage remontant à la veille du décès) si on a pu prouver qu'il avait vraiment voulu se marier (que le "oui" était acquis) et que le Président de la République vous y autorise. C'est donc assez rare mais tout à fait possible. Pour éviter les dérives pécuniaires, on exclut l'époux survivant de la succession. Mais l'enfant sera lui légitime. Le mariage prononcé, l'époux devient immédiatement veuf. 

Pour l'énigme, la réponse est donc...non. Si vous avez une veuve, vous êtes déjà marié, on ne peut pas se marier à nouveau sans divorcer au préalable. 

Tags : LégislationCuriosité