Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Faire chou blanc

Pourquoi quand je n'ai pas le résultat escompté, on dit que j'ai fait chou blanc? Pourquoi le chou, pourquoi une plante? Le rapport?

Hé bien, il n'y a en a aucun. Cette fâcheuse déformation nous vient d'un patois du Berry, une province française sous l'ancien régime dont le chef lieu était Bourges (si vous voulez le situer). Là bas, ils parlent le Berrichon et un "coup", ça se dit "choup" (sans prononcer le p comme dans coup).

Haaaaaaa ok. Donc c'est coup blanc.... Genre tu t'attendais à tirer et paf, c'était des balles à blanc. Hélas, pas du tout non plus. Cela nous vient en réalité du jeu de quille. Lorsque le joueur ne marquait aucun point et a donc gaspillé son tour, on disait qu'il avait fait un "coup blanc".

Ok, donc tu es en train de me dire que lorsque des joueurs de quille, très en vogue au XVIe siècle, rataient tout, il faisait coup blanc et qu'à cause des gens de Berry, ça s'est transformé en chou blanc et nous, on a gardé ça comme ça, sans rien dire, pour désigner le fait de rater une action? Fichtre, ça va chercher loin les expressions.

N'est-ce pas pour ça qu'elles sont si intéressantes?

Tags : FrançaisExpression