Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

L'île des Faisans

Saviez-vous que la superficie de la France change tous les 6 mois?

En effet, historiquement, la frontière entre la France et l'Espagne est la chaîne de montagne des Pyrennées et le fleuve côtié Bidassoa. Seul problème, sur ce fleuve se trouve une île, l'île des Faisans. Elle a une superficie minime, 0,006 82 km² mais ça suffit à semer la discorde entre habitant du coin et notamment l'épineuse question des droits de pêche. À quel pays appartenait donc cette île? Chaque côté clamait que c'était à lui et on garda ce statut quo jusqu'en 1856. Cette année, les deux pays décidèrent de clarifier la situation et de là naquit le traité de Bayonne. 

Ce traité confirmé en 1901 par une convention, stipule que l'île des Faisans est un condominium, c'est-à-dire, un territoire à autorité conjointe. Il est donc à la fois français et espagnol. Condominium est un mot compliqué pour dire tout simplement que c'est une copropriété étatique. Mais du quoi les deux lois s'appliqueraient en même temps? Non, ça serait bien trop compliqué. Surtout avec des régimes législatifs différents. Ainsi, le condominium s'organise comme tel, du 1er août au 31 janvier, l'île des Faisans est à la France,  et du 1er février au 31 juillet, elle est espagnole. Elle sera administrée par deux vices-rois désignés par les deux États respectives. 

L'île est devenu une base militaire conjointe. Le vice-roi français est alors le commandant de Marine de Bordeaux (qui gèrent la zone de défense relative à la Bidassoa) et l'autre vice-roi espagnol est le commandant de la station navale de Fontarrabie et de Saint-Sébastien.

Ainsi notre territoire bouge tous les 6 moins et on a encore un vice-roi alors que la monarchie est tombée depuis belle lurette. Qui l'aurait cru? 

Tags : FranceLégislationCuriositéNature