Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Le Ketchup comme médicament

Importé d'Orient par les marins anglais du XVIIe et XVIIIe siècle, la sauce ké-tsiap était une sauce de saumure à laquelle ces derniers ont ajouté des champignons et échalotes pour améliorer le goût. Vous ne notez pas quelque chose par rapport à notre Ketchup d'aujourd'hui ? Il n'y a pas de tomates. En réalité, l'ajout massive de tomates s'est fait bien plus tard grâce à une mauvaise information. 

En 1834, aux États-Unis, le Docteur John Cook Bennett est président du département de médecine de l'Université Willoughby en Ohio. C'était une personne réputée et écoutée dans le milieu médical. Et voilà que ce dernier prétend pouvoir soigner ou soulager la diarrhée, la jaunisse et les indigestions. Il invite alors les gens à consommer davantage de tomate et propose ainsi des recettes de ketchup à base de tomate qu'il transforme ensuite en pilule et vend ces dernières comme médicament dans tout le pays. Oui, vous ne rêvez pas, on vendait du ketchup comme médicament. Et le pire est que ça marchait bien et de nombreux imitateurs ont repris la recette de tomato ketchup et l'ont vendu pour lutter contre les maux de tête, la grippe, la toux. Bref, tout et n'importe quoi. Bien sûr, cela est faux. Mais la médecine était beaucoup moins contrôlé qu'aujourd'hui et des charlantans en ont profité. Il faut toutefois leur accorder une chose, c'est grâce à eux que notre ketchup actuel avec de la tomate existe.

 

Tags : AlimentationOrigineMédicalCuriosité