Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

La naissance des services secrets allemands

Reinhard Gehlen est un général de brigade allemand en charge du front de l'Est. Lui et Hitler eurent des échanges plutôt....tendus sur la situation de perdition de l'Allemagne face à l'armée soviétique. Tellement qu'il fut démis de ses fonctions le 9 avril 1945. Il n'a pas vraiment aimé, un bon nazi comme lui. Mais il avait le sens des réalités. L'URSS allait battre l'Allemagne, il le savait et c'est ce qui agaçait Hitler. Il ne faudra pas longtemps pour que les occidentaux se liguent alors contre ce régime soviétique expantionniste.  Sentant le mauvais coup, il avait demandé à ses services de copier l'ensemble des informations que le renseignement militaire allemand avait sur l'URSS et de le cacher dans un coffre en Bavière. Accompagné de Wessel et Baun, deux autres nazis du renseignement militaire, ils se rendirent aux soldats américains. 

Là-bas, ils proposent de leur fournir des informations précieuses sur les forces soviétiques. Eisenhower refusait toutefois toute forme de coopération avec les allemands. Cependant, ils attirent l'attention du général Edwin Sibert qui en référa au ministre de la guerre. Sous sa protection, Gehlen livrait l'emplacement du coffre et fit un compte rendu de ce qu'il savait à l'OSS (le service de renseignement militaire américain, la CIA n'existant pas encore). Il est finalement envoyé à Fort Hunt en Virginie pour des interrogatoires et pour écrire un manuel sur les tactiques soviétiques, pour préparer les soldats américains. En secret se fomente un plan. En juillet 1946, Gehlen et ses camarades sont libérés comme "prisonnier de guerre" (guerre venant d'être terminé) et sont donc renvoyés en Allemagne de l'Ouest. Avec Baun, ils vont remettre sur pied tout un réseau d'espionnage et de renseignement, composé essentiellement d'anciens nazis du renseignement que connaissaient les deux compères. De là, ils allaient espionner les militaires communistes pour le compte des américains. Une fois le réseau en place, Gehlen écarta Baun pour rester le seul homme fort et indispensable. Le réseau se fera d'ailleurs appeler par les américains le réseau Gehlen. Bien sûr, tout cela est tenu secret. Il serait extrêmement mal vu que les US fassent appel à des nazis pour espionner l'URSS. Créé en 1947, la CIA s'associa en 1949 avec le réseau Gehlen et le réseau dut alors élargir son champ d'action pour espionner non plus juste les militaires mais également l'économie, les politiques soviétiques. Le réseau Gehlen était tellement important qu'ils étaient la source de 70% des renseignements américains sur l'URSS.

En octobre 1956, le gouvernement Ouest Allemand (la RFA) voulut se doter d'un service de renseignement propre. Les USA y virent une formidable occasion de légitimer le réseau Gehlen et se débarasser du risque de voir leur association découverte. Les USA proposèrent alors de transformer le réseau Gehlen pour qu'ils deviennent le Bundesnachrichtendienst (BND pour les intimes) qui allaient devenir le service de renseignement de l'Allemagne de l'Ouest puis à la chute du mur, de l'Allemagne tout court. 

Les services secrets allemands, toujours en place aujourd'hui, sont donc issus de réseaux d'anciens nazis construit et financé par les US pour espionner les russes...C'est du jolie. 

Tags : AllemagneCuriositéHistoire