Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Les 5 sens

On a tous dû vous apprendre à l'école que l'être humain avait 5 sens que sont la vue, l'odorat, l'ouïe, le toucher et le goût. Sacrée vision archaïque. En effet, la question qui nous intéresse ici est ce qui nous permet de nous représenter nous et le monde qui nous entoure et d'en déterminer certaines spécificités. Le sens de "sens" (ha ha) est un canal de perception, c'est ce qui nous permet de ressentir des choses. La vue nous permet de déterminer la forme, l'allure/aspect d'un objet ou de nous même. L'ouïe permet de percevoir les sons environnants. Mais du coup, on a bien plus que 5 sens. Et sachez que les scientifiques sont tous d'accord la dessus. Là où ils le sont moins, c'est sur le nombre exacte. Une bonne partie en ont isolé 9, là où d'autres plaident pour 21. Ok mais quelles sont donc ces autres sens ? Je ne vais pas parler des 21 tant tout le monde n'est pas d'accord mais parlons des 4 autres.

Vous connaissez le toucher, il nécessite un contact. C'est nos récepteurs de pression qui permet de détecter et identifier ce qu'on touche. Pourtant, mettez la main au dessus d'une bougie. Vous ne touchez rien, et pourtant, vous sentez bel et bien quelque chose. De même, prenez un verre, vous serez capable de dire si on y met une boisson chaude ou froide alors que vous touchez le verre exactement de la même manière. Cela est grâce à la thermoception qui nous permet de détecter les variations de température. C'est notre 6e sens.

Prenez une pierre chaude de sauna. Vous la touchez, vous sentirez sa forme et avec la thermoception, vous sentirez même sa chaleur. Pourtant, est-ce suffisant pour décrire ce que vous ressentez à ce moment là ? La brûlure vous laissera-t-elle de marbre ? Je ne crois pas. Vous comprendrez que cela est mauvais pour vous grâce à une violente douleur envoyée par votre système nerveux au système central. La douleur est un formidable sens pour vous alerter où cela ne va pas correctement. Cela peut être externe (coupure, brûlure, électrocution ...) mais aussi interne (lésion, hémorragie interne, déboitage d'épaule, crise d'appendicite...). Ce sens qu'on appelle nociception ou sens algique n'est certainement pas le plus agréable mais c'est aussi celui qui nous sauve le plus la vie en nous alertant sur ce qui est bon pour nous. C'est notre 7e sens.

Mettez votre main gauche quelque part en l'air. Maintenant, fermez les yeux et tournez sur vous. Question, où est votre main gauche ? Question bête me direz-vous, elle est toujours dans la même position que vous l'avez mis au départ. Et vous avez raison. Toujours les yeux fermés, bougez votre main au hasard. Pourriez-vous la situer ? Bien sûr. Mais comment avez-vous fait pour la localiser dans un espace tridimensionnel sans avoir eu besoin de la voir ou la toucher avec d'autres membres pour bien sentir par pression tactile qu'elle est bien là ? Car votre corps est un tout et vous pouvez savoir où est chacun de ses éléments sans avoir à les ressentir de manière externe. Vous "sentez" où ils sont et pouvez les situer comme ça sans l'intervention des autres sens. C'est la magie de la proprioception. Autre test, déplacez vos mains au hasard en ayant les yeux fermés puis couvrez-vous la bouche des deux mains. Comment avez-vous su comment déplacer vos mains placées aléatoirement vers votre bouche ? C'est parce qu'instinctivement, grâce à la proprioception, vous savez parfaitement où sont placées vos mains et votre bouche et donc vous maitrisez le déplacement à faire sans l'intervention d'autres sens. C'est notre 8e sens. 

Vous skiez tranquillement puis vous tombez, vous roulez et comme dans les dessins-animés, vous entrainez la formation d'une boule de neige qui roule et s'agrandit de plus en plus avec vous dedans, agité dans tous les sens (haha). Enfin, la boule s'est arrêtée. Ouf. Maintenant, dites-moi, pouvez-vous me dire où est le haut et où est le bas? Bon ok, dans mon histoire, vous serez désorienté et vous aurez le tournis dans un premier temps. Mais vous prenez votre temps, vous vous calmez tranquillement dans la boule, vous arrivez à respirer, pas de panique,  vous vous remettez de vos émotions. Maintenant, où est le haut et le bas ? Eh bien, vous pouvez répondre. De même, lorsque vous faites des salto, vous sentez bien, la variation d'où est le haut et le bas par rapport à votre tête. Vous êtes même capable de savoir si vous descendez ou montez via les variations de pressions atmosphériques qui s'appliquent sur vous. C'est ce qui vous permet de garder l'équilibre, car vous êtes capable de sentir quand vous commencez à baisser et qu'il faut alors vous recentrer sur votre point d'équilibre (votre barycentre). Cette notion d'équilibre est gérée par votre oreille interne et d'avoir celle-ci ne marchant plus correctement est très handicapant, surtout pour vous déplacer. Ce sens de l'équilibre se nomme l'équilibrioception. C'est notre 9e sens.

Bah voilà, on les a tous fait. Mais j'aimerai nommé un dixième, discutable et discuté mais... vous est-il déjà arrivé d'avoir faim? Surement. Cela veut dire que vous êtes en manque d'énergie et qu'il faut vous ressourcer mais comment avez-vous été capable de savoir que votre estomac était vide ? Ce n'est pas le toucher car les aliments baignent dans de l'acide. Des scientifiques considèrent en effet la satiété comme un sens.

Tags : Idée reçuCorpsCuriosité