Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Dahala Khagrabari

Savez-vous ce qu'est une enclave ? C'est une entité territoriale qui est totalement entourée par une autre entité territoriale et ne peut donc pas sortir sans passer par ce dit pays. Par exemple, le Vatican est une enclave italienne car peu importe d'où on quitte le Vatican, on se trouvera en Italie. Monaco de son côté n'est pas une enclave car elle a un accès à la mer et peut donc partir ailleurs qu'en France. Maintenant, imaginez une enclave dans une  enclave. Cela existe. Mais quid d'une enclave dans une enclave dans une enclave ? Hé bien une enclave de 3e niveau a également existé jusqu'en 2015 et je vous le donne dans le mille, c'est Dahala Khagrabari.

La frontière entre l'Inde et le Bangladesh (anciennement Pakistan Oriental) est un bordel sans nom. Je ne dis pas ça pour être vulgaire mais car c'est vraiment le foutoir. C'est simple, il y a 103 enclaves indiennes dans le Bangladesh et 92 enclaves bangladaises en Inde et 24 d'entre elles sont des enclaves de 2e niveau. Dans le cas qui nous intéresse, Dahala Khagrabari était un territoire indien qui se trouve dans la ville banglaise de Upanchowki Bahjni, elle-même étant une enclave de la ville indienne de Balapara Khagrabari qui se trouve dans la région de Rangpur du Bangladesh. 

Dahala Khagrabari était la seule enclave d'une enclave d'une enclave au monde. Heureusement, cette singularité a été réétudiée entre les deux pays. Dès 2011, l'Inde et le Bangladesh ont fait part de leur envie de revoir les frontières pour résoudre ce problème d'enclave. Car faut pas croire mais c'est assez embêtant quand les deux pays ne s'entendent guère. Dans l'Union Européenne, on a la libre circulation et donc on passe les frontières sans soucis. Or, Inde et Bangladesh, ce n'est pas vraiment la même. Et imaginez qu'il y ait un feu ou un malaise à Dahala Khagrabari. Comme c'est un territoire indien, en l'absence d'accord entre les pays, les pompiers et ambulances bangladais n'ont pas le droit de pénétrer. Seul les services indiens peuvent intervenir mais pour rentrer dans Dahala Khagrabari, ils sont obligés de passer par un territoire bangladais. Or, cela leur est interdit. Vous voyez le problème quand on n'a pas des frontières ouvertes ? Mais ce n'est pas si simple car les populations peuvent être attacher à leur nationalité, leur imposition, leur culture... Néanmoins, en 2015, les 2 pays se mirent d'accord et échangèrent 162 enclaves. Dahala Khagrabari devient alors un territoire bangladais le 1er août 2015 mettant fin à la seule enclave de 3e niveau. 

Tags : IndeFrontièreBangladeshCuriosité