Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

L'île de Queimada Grande

L’île de Queimade Grande est une île brésilienne qui se situe à environ 35 kilomètres du littoral de l'État de São Paulo. Il y a 11 000 ans, l'île était rattachée au continent mais depuis, une montée des eaux a totalement cerné ce bout de terre de 43 hectares, y piégeant les espèces vivant dessus. Et parmi ses espèces, il y a notamment le bothrops insularis. Les bothrops sont une famille de serpents mortellement venimeux. Et il se trouve que les bothrops insularis ne sont pas les plus doux. En effet, leur venin est 5 fois plus puissants que tous les bothrops que l'on connait et c'est également un de plus rapide à agir. Si vous vous faîtes piquer, vous n'aurez pas le temps de vous rendre à l'hôpital. Soit vous avez ce qu'il faut avec vous soit hélas, vous êtes condamné. Cette espèce endémique (que l'on ne trouve que sur cette île) mesure plus de 70cm en moyenne. Ce n'est donc pas une petite bête.

Évidemment, sa présence sur cette île est un problème mais ce n'est pas le pire. Isolé par les eaux, cela les a également coupés de leurs prédateurs naturels ayant sû éliminer ceux restant sur l'île. Les bothrops insularis se retrouvent donc sans menace et règnent en maitre sur cette île. De ce fait, ils prolifèrent tellement qu'on appelle désormais cette île, l'île aux serpents. Ils sont partout, de la plage jusqu'aux sommets des montagnes rocheuses, dans les cols, dans les trous dans la terre et même dans les arbres. Discovery Channel, qui fut assez fou pour y faire un reportage, estime qu'il y a un serpent par mètre carré, là où les scientifiques locaux penchent plus pour 5 serpents mortels au mètre carré. Inutile alors de vous dire que l'île est strictement interdite au public, est complètement abandonné et seuls quelques chercheurs ont le droit de pénétrer à leurs risques et périls sur cette terre aux milles dangers reptiliens.

 

Tags : NatureCuriositéAnimal