Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Le président fédéral allemand

Si je vous demandais « quel est le chef de l’État allemand, ou pour être exact, de la Fédération d’Allemagne ? Qui est donc la première personne de l’État ? », me répondriez-vous le Chancelier ? Car après tout, qui souffle le chaud et le froid sur le pays, avec qui négocie-t-on, si ce n’est avec le Chancelier.  Et ceci s’explique parfaitement par le fait que le Chancelier est à la tête de l’exécutif allemand, c’est-à-dire, le gouvernement. Toutefois, cela ne fait pas de lui le chef de l’État ni la première personne de l’État. Cela revient à nul autre que le président fédéral, nommé Bundespräsident. Car oui, l’Allemagne a bel et bien un président. En 2018, à l’heure où j’écris ces lignes, c’est Frank-Walter Steinmeier qui occupe ce poste.

Élu pendant 5 ans au suffrage indirect par l’Assemblée fédérale (c’est-à-dire, le Parlement allemand plus des élus délégués de chaque Länder), le président fédéral est considéré comme neutre politiquement car étant au-dessus des partis. Ce dernier ne doit d’ailleurs n’occuper aucun emploi ni aucune autre fonction électorale le temps de son mandat afin de garantir son indépendance. Il est le garant des institutions et représente l’État fédéral d’Allemagne. C’est lui qui signe, délivre et promulgue toute loi fédérale, qui nomme et révoque le Chancelier, les ministres fédéraux, les juges fédéraux, les fonctionnaires fédéraux, les officiers et les sous-officiers, qui accrédite les représentants diplomatiques, qui a le droit de grâce, qui a le droit de dissolution du Parlement allemand, de convoquer celui-ci et la Commission sur le financement des partis, de déclarer l’état de défense. Cela fait quand même pas mal de prérogatives importantes pour un personnage dont on ne parle jamais, vous ne trouvez pas ? Comment cela se fait-il ? Car c’est un peu comme le système anglais avec la Reine. Tout est fait en son nom, c’est elle qui promulgue les lois, nomme et révoque les Premiers Ministres, etc, mais en tant que tel, son rôle n’est pas politique. Elle est là pour représenter l’État. Ainsi elle reste neutre et tient une fonction honorifique et administrative. C’est semblable en Allemagne au détail que ce n’est pas un roi mais un président.      

Tags : AllemagneLégislationCuriosité