Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Cela fait des lustres !

"Hey, mon vieil ami, cela fait des lustres que l'on ne s'est point vu, qu'est-ce que tu nous deviens ?" L'esprit naïf et innocente mais néanmoins curieux se demanderait surement ce que vient faire les luminaires dans cette histoire. Hélas, pas besoin d'être une lumière pour utiliser cette expression tant les lustres évoqués ici n'ont rien à voir avec les éclairages. 

De même, nous ne parlons pas ici de l'éclat donné à quelque chose comme dans "rendre son lustre d'antan".

Mais quel est donc ce lustre ? Cette expression nous vient du XVIIe siècle où un lustre représentait une unité de temps équivalent à 5 ans. D'où ça sort ? Cela viendrait de l'époque romaine où tous les 5 ans, il y avait un recensement précédé d'un sacrifice expiatoire. Les historiens ne savent pas avec certitude si le lustre parle du dit sacrifice ou du recensement en lui-même. Ce qui est sûr toutefois est la période de 5 ans. Donc un lustre, 5 ans, ce qui est long. Donc des lustres...ça fait beaucoup trop donc c'est devenu synonyme de "très longtemps", soit une longue période indéterminée.

Tags : CuriositéExpressionOrigine