Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Tió de Nadal

En cette période de festivité de Noël, j'aimerai vous parler d'une tradition typiquement catalanes, le Tió de Nadal, c'est-à-dire, la bûche de Noël. Dessert classique me direz-vous mais ce n'est pas de celui-ci que je souhaite vous présenter aujourd'hui. À l'origine, en catalogne, pour se réchauffer en ces froids nuits d'hiver, on s'offrait réellement une bûche de bois que l'on mettait au feu, le cadeau étant la chaleur qui nous donnait. Mais depuis, cette tradition a pas mal évoluée. Désormais, elle  a des petites jambes formées de deux bouts de bois ainsi qu'un visage surmonté d'une petite barretina, une sorte de bonnet allongé catalan. On lui mettait un drap pour la couvrir afin d'éviter qu'elle n'attrape froid. 

Dès le 8 décembre, jour de l'Immaculée Conception, on lui donne chaque soir une assiette avec un peu de victuailles et le lendemain, l'assiette est vide. La veille de Noël ou le jour même selon les familles, on invite la bûche à chier via des ordres mais aussi des chansons. Oui, désolé d'être vulgaire mais on ne lui demande pas de défecquer ou autre terme plus propre mais bel et bien de chier. Pour l'inciter à chier, on va alors la battre avec des bâtons. Quand les parents jugeront le moment opportun, ils soulèveront le drap, dévoulant plein de petits cadeaux qui se trouvant dans la bûche qui s'avérait être creuse. Ne pouvant contenir de gros objets, c'est souvent des bonbons et autres confiseries que l'on retrouve.

Ce n'est pas sans faire écho à la tradition de laisser un biscuit et un grand verre de lait pour le Père Noël et d'obtenir des petits cadeaux dans les chaussettes pendues, si possible, près de la cheminée. Cependant, c'est une alternative un peu plus atypique que suive nos voisins catalans. Mais n'est-ce pas cette diversité que l'on adore ?

Tags : TraditionCuriositéCroyanceEspagne