Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

L'année 0

J'ai une grande question pour vous. Vous allez voir, elle est très simple : existe-t-il une année 0 ? Je précise que par année, j'entends les 12 mois, les 4 saisons... En somme, y a-t-il eu une année -1 puis 0 puis 1 ou bien est-ce qu'il y a eu l'année -1 puis l'année 1 avec un "instant" 0 qui serait la bascule ? Prenez quelques temps pour réfléchir et prenez position. Ca y est, c'est fait ? 

 Allons chers amis, ne soyez pas aussi manichéen. Quel que soit votre avis, il se trouve que vous avez d'une certaine façon juste. En fait, cela dépend dans quel calendrier, on se place. 

Le calendrier julien, sur lequel repose le calendrier chrétien, était écrit en romain... Dites-moi, comment écrit-on 0 en romain? Bah on ne l'écrit pas (tout comme il n'y avait pas de négatif). Donc il y avait un instant originel qu'on appelle "Anno Domini" qui n'est pas une vraie année mais l'ouverture de l'ère chrétienne). Ainsi le moment après l'Anno Domini est donc l'année 1 et le moment avant était l'année 1 avant J.C. C'est pour cette raison notamment que les siècles commencent à 1 et se termine en 0, pareil pour les millénaires... En effet, 2000 est encore le XXe siècle. Sachant que ce système calendaire a été utilisé pendant des siècles et des siècles, pour éviter tous problèmes et mésinterprétations, les historiens ne se basent que sur le calendrier julien. Ainsi, les historiens et les religieux passent de l'année -1 (après la découverte des négatifs) à 1. 

Mais.... en Science, ça fait un peu chier. Et le problème se pose notamment en astronomie. Jacques Cassini, astrologue français (cocorico), inventa en 1740 l'année 0 dans ses "Tables astronomiques". L'absence d'année 0 le gênait pour deux raisons. Les années bissextiles sont des multiples de 4, donc il y a 4 ans d'écart entre chaque année bissextile. Du coup, l'an 4 est bissextile donc -1 l'est également, puis -5 aussi et là, on n'a plus de multiple de 4. Ensuite, ça l'embête pour calculer des intervalles de temps. Sans l'année 0, 7 ans se seront écoulés entre l'année -4 et 4 et non 8, un enfant né en -3 aura 6 ans en l'an 4 et non en l'an 3. Depuis, voyant l'utilité de cette année 0, les scientifiques se sont mis à l'utiliser. 

En 1988, il a fallu normaliser ça, notamment pour l'informatique. L'organisme international de normalisation (ISO) s'est alors saisi de la question et a réalisé l'ISO 8601 pour l'unification international d'un système de date se basant sur le calendrier grégorien proleptique et dans celui-ci figure l'année 0000. Du coup, pour les scientifique et les standards internationaux, il y a une année 0. C'est essentiellement celui-là que vous allez rencontré donc oui, il y a bien une année 0 lorsqu'on parle dans le langage courant. 

Tags : Curiosité