Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

Le bouquet de la mariée

Dans toutes bonnes cérémonies de mariages chrétiens qui se respectent, il y a le fameux "jetée du bouquet de la mariée" que tous les célibataires espèrent obtenir. Pourquoi cette effervescence pour un simple bouquet? D'où nous vient cette pratique du jetée et pourquoi la superstition veut que celui qui l'attrape soit le prochain à se marier?

Dois-je vous rappeler que dans la plus pure tradition chrétienne, il ne faut pas de sexe avant le mariage? Ce n'est qu'une fois unis devant Dieu par les liens sacrés du mariage que ce dernier peut alors être consommé. Ainsi, la mariée doit normalement se présenter vierge à la cérémonie. Ladite cérémonie fait justement de nombreuses références à cette virginité. La robe et le voile d'un blanc immaculé en sont un symbole (bien que la mode du blanc ne nous vient que du XIXe siècle). Il en était de même pour le bouquet de la mariée. 

En effet, dès 1860, les bouquets de mariées étaient garnis de fleurs d'oranger. Or, la fleur d'oranger est un des symboles de la virginité. Une fois unie, ce bouquet que la mariée  a si bien gardé n'a plus lieu d'être puisqu'elle peut dire adieu à sa virginité. Elle peut donc s'en débarasser et donc le jeter. Il serait absurde de le donner à des gens mariés car ils ne sont plus vierges. Ainsi, on le jette qu'en direction des célibataires.  Cela tient lieu de passage de flambeau. Celui l'attrapant sera celui qui aura la charge de trouver chaussure à son pied et de se débarrasser à son tour de sa virginité. 

Tags : SuperstitionOrigine