Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

La schizophrénie n'est pas le TDI

"Avant, j'étais schizophrène. Maintenant, nous allons mieux". Je me souviens d'un T-shirt bardé de cette phrase. Tout comme j'ai souvent vu dans les films ou les livres parler de schizophrénie pour caractériser une personne disposant de multiples personnalités. Pourtant, ce genre de personnes relève du trouble dissociatif de l'identité (TDI). Les deux maladies sont souvent confondues alors que c'est deux maux distincts bien qu'elles partagent de nombreux symptômes en commun.

La schizophrénie est un trouble psychotique changeant le fonctionnement de la pensée et du mécanisme sensoriel. Cela signifie que le sujet peut avoir des hallucinations notamment auditives, c'est-à-dire, entendre des voix qui le poussent à faire des choses ou commentent ses actions ou lui murmure des réflexions illogiques ou personnelles qui affecteront émotionnellement le sujet. Ce dernier ressent alors comme une perte de contrôle, comme s'il était manipulation par une organisation supérieure ou une entité divine et au delà de la compréhension logique et rationnelle. En période de crise, ce n'est pas la personne qui agit mais ce qui "le possède", cette force extérieure qu'il ressent. Cela ne le dédouane pas de sa responsabilité et la culpabilité de ses actes ou juste l'envie d'en finir avec les voix et autres hallucinations poussent hélas la personne au suicide. Les origines de la maladie ne sont pas exactement connues et sont multifacteurs mais la génétique (et donc l'hérédité) serait l'un d'eux. Cela se soigne essentiellement par des médicaments. 

Le TDI est un effet de dissociation touchant essentiellement des gens qui ont connu un traumatisme dans leur enfance. Pour résister au choc du traumatisme, pour s'adapter au changement de son environnement, la personne va prendre du retrait, va s'extérioriser de son corps et développer une persona. On a tous connu des phases dissociatives. C'est ce qui nous arrive lorsqu'on est dans la lune. On est ailleurs, on rêve et on ne fait plus attention à ce qu'il y a autour. Les dissociations sont très courtes. Cependant, dans le cas de la TDI, ces denières sont très longues. Une ou plusieurs personnalités vont alors se développer pour s'occuper de notre corps pendant que "nous sommes ailleurs". Le TDI peut être complet, ce qui signifie que les personnalités sont totalement cloisonnées entre elles et ne partagent ni souvenir ni mémoire en commun ni ne se connaissent pas mutuellement. Tout comme cela peut être partiel dans le cas où les personnalités connaissent l'existence des autres et peuvent se parler, échanger (ce qui ressemble à des hallucinations auditives). Cela se soigne essentiellement par une thérapie psychologique.

En résumé, dans l'un le sujet se considère comme possédé/victime d'un être intérieur ou extérieur/manipulé par une organisation ou entité supérieur alors que dans l'autre, c'est vraiment le développement de multiples personnalités cohabitant dans le même corps. Donc ne les mélangez plus et utilisez le terme approprié à partir de maintenant. 

Tags : MédecinePsychologie