Au comptoir du savoir

Disclaimer:

Je tiens à préciser que mon but n'est pas de concurrencer des sites comme Savoir Inutile ou Se Coucher Moins Bête qui sont pour moi des sites de références en la matière. Il faut plus voir ceci comme une base de connaissances et de savoirs qui ont retenu mon attention.
J'insiste également sur le fait que ces savoirs ont été valables lorsque je les ai écrit mais que depuis, ils ont pu changer.

La Suisse et les animaux de compagnie

Le saviez-vous? En 2008, en Suisse, une grande loi est passée sur la protection des animaux. On y trouve les dimensions minimums des enclos, les obligations de soins, etc. Mais l'article 13 est particulièrement intéressant et est relatif aux espèces dites sociales, c'est-à-dire, les espèces qui aiment vivre à plusieurs comme par exemple les cochons d'Inde, les tortues, les lapins ou poissons rouges. Seul, ces derniers dépérissent et dépriment. Ainsi l'article 13 impose l'obligation auprès des maitres de faire en sorte que leurs animaux aient des contacts réguliers avec d'autres membres de leur espèce. Laisser un animal social seul est vu comme de la maltraitance. Sachez que l'amende peut monter jusqu'à 10 000 francs suisses, notez également qu'en Suisse, des avocats peuvent défendre le droit des animaux aux tribunaux.

Sauf que tout le monde ne peut acheter un autre animal. Les parents de la petite Zoé qui adorait jouer avec leur chèvre ont dû la vendre (leur chèvre, pas Zoé) car incapable d'assumer le coût financier d'une autre. Ce fait divers fit un petit scandale et du coup, toute une affaire s'est montée sur la location d'animaux de compagnie pour tenir compagnie non plus à l'Homme mais à l'animal social. 

Tags : AnimalLégislation